La France - l'un des principaux moteurs des investissements étrangers en Bulgarie

La Chambre de commerce et d'industrie Franco-Bulgare (CCIFB) est heureuse d'initier et de participer à la campagne qui vise à présenter la Bulgarie comme une nouvelle destination de « nearshoring » dans le monde. L'initiative, un travail conjoint de l'Agence bulgare d'investissements et de quinze chambres bilatérales de commerce et d'industrie, a commencé hier avec la première d'une série de vidéoconférences avec la participation du Vice-Ministre de l'Economie Monsieur Stamen Yanev, ainsi que les directions des Chambres bilatérales et leurs membres.

La CCIFB, réunissant plus de 240 entreprises, a eu l'honneur lors de cette conférence importante pour le commerce bulgare de présenter le rôle et la contribution des investisseurs français en Bulgarie. Plus de 16 000 emplois ont été créés grâce aux membres de la Chambre de commerce et d'industrie franco-bulgare. La valeur totale des investissements français en Bulgarie s'élève à 1 milliard d'euros et les échanges commerciaux à 2 milliards d'euros. De nombreuses entreprises françaises choisissent d'investir dans notre pays, de plus en plus souvent dans des projets importants pour le pays, comme l'aéroport de Sofia (d'une valeur de 600 millions d'euros), Sofiyska voda et d’autres. Enfin et surtout, une grande partie - 60% des investissements français dans notre pays sont dans le secteur industriel, l'un des secteurs les plus importants.

« Je suis extrêmement fière que la France soit un partenaire fiable de la Bulgarie, y compris en période de crises économiques et je pense que cela est dû au fait que les entreprises françaises qui ont choisi d’investir dans notre pays ont des traditions et des projets à long terme en Bulgarie », a partagé Madame Vessela Todorova-Mosettig - Directrice du CCIFB.

« Nous sommes heureux qu'à part d'un bon partenariat avec les entreprises, nous entretenons également d'excellentes relations avec les différentes institutions gouvernementales en Bulgarie, avec l'Agence bulgare d'investissements, avec l'Ambassade de France. Cette coopération à chaque niveau soutient notre activité principale en tant que pont entre les entreprises françaises et bulgares », a ajouté Madame Todorova-Mosettig.

L'un des principaux investisseurs français en Bulgarie et un excellent exemple de « nearshoring » est la société française Latécoère, leader mondial de l'industrie aéronautique.

« Latécoère est une grande entreprise internationale avec des filières dans le monde entier. La priorité principale pour nous est d'être proche de nos clients. C'est l'une des raisons principales pour lesquelles on a choisi la Bulgarie pour le positionnement de notre usine aéronautique. Un autre facteur important qui distingue le pays des autres pays européens est la disponibilité d'un centre de formation adapté », a déclaré à l'audience de la conférence M. Pierre-Yves Mourcet - PDG de l'entreprise.

Documentation

Télécharger program_ang.pdf  (PDF • 3 Mo)

Articles sur le même thème

Aucune actualité disponible.

Evénements sur le même thème

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin